c_tl c_t c_tr
c_l
c_r
c_l
    Accueil/Bip/Bip n98/Salon de la photo  
  Salon de la photo
 
 
 
Salon de la photo
 
 
 

            

Salon de la photo
   

Prs de 50 000 entres en 5 jours, le salon de la photo parisien du mois doctobre dernier a t un franc succs. Bien sr, cela na rien voir avec la Photokina ou le salon de lAutomobile, mais quand on compare ce rsultat aux prcdents et dcevants SIPI ou MIPS (oui, rappelez, le sybillin Mondial de lImage de la Photo et du Son), on peut crier victoire. Je ne vais pas analyser ici en dtail les raisons de ce changement dattitude du public. Non, la photo nest pas devenue plus populaire, plus importante entre 2005 et 2007. Mais de nombreux facteurs croiss ont mobilis les amateurs passionns et les pros.
Dabord, il y avait lactualit avec la sorte rcente de 6 reflex dont ceux trs attendus de Canon et Nikon. Ensuite, les organisateurs et la profession (terme qui regroupe tous les industriels, fabricants, distributeurs, dcideurs) avait enfin accept de suivre certaines des pistes voques par la presse spcialise, dont Rponses Photo, bien sr.

Raisons du succs

Loin de nous lide de rcuprer ce succs 2007 (fort fragile quand mme, ne loublions pas), mais force est de reconnatre que nos diagnostiques taient justes : il fallait que ce salon sappelle clairement le salon de la photo, on devait pouvoir y entrer gratuitement (ce qui tait de facto le cas avec les entres distribus par les magazines et les sites internet) et il devait tre possible dy acheter les produits prsents (certaines enseignes ont tent lexprience et ne lont pas regrett !).
Il devait aussi y avoir des animations concrtes et pas seulement des dfils lingerie dun got douteux. Le stand commun de nettoyage des capteurs na pas dsempli durant les 5 jours et a profit lintret de telles initiatives.
Rajouter cela deux bons libraires bien achalands en livres techniques et esthtiques, des dbats intressants, une bonne couverture tl (20h de TF1 et France 2) et vous avez pas mal des raisons du succs. Bien sr tout ntait pas parfait, notamment sur le plan esthtique o les expos faisaient ple figure mais bon, on ne va pas chipoter, cest un salon matos et pour lesthtique, il y a Paris Photo en novembre. Ce nest pas demain que lon rconciliera la technique et lesthtique, aussi bien au niveau des professionnels que des amateurs. Je continue penser que cest un peu dommage, mais parfois, il faut prendre le monde comme il est !

Shopping & pub

Le salon de la photo est aussi couvert par la presse gnraliste et la tl. Et l aussi, selon son humour, on est soit effondr, soit hilare devant les comptes rendus effectus. Ainsi Le Monde a publi un article surraliste o lauteur mlangeait tout, confondant la sensibilit et le nombre de pixels avant dillustrer son papier avec les photos dun Sony Cybershot T70 rose et dun Vivitar Vivicam 75001 Gold, assurment les deux infos essentielles de ce salon 2007 ! Rien, bien sr sur les reflex phares, cest trop compliqu pour les lecteurs ! En tant quabonn au clbre quotidien du soir, jose esprer que les autres articles sont davantage digne de confiance. Il est vrai que la technique photo est relgue dans des pages shopping, juste bonnes attirer quelques publicits gares Mme topo la tlvision o je fus invit sur le plateau dune mission cable. Et l, le journaliste charg de montrer des produits nhsita pas sortir de sa poche un APN rose (lui aussi, dcidment !) de 1,3 millions de pixels, plus une imprimante 10x15cm et le fameux Sony Cybershot qui dclenche quand on sourit (le truc qui a march dans tous les articles et toutes les tls !). L, non plus rien sur les reflex, cela devait tre aussi trop compliqus pour les tlespectateurs

Considration

Bref, cest chaque fois la mme chose : quand un mdia gnraliste parle de photo, il refuse dvoquer la qualit pour se concentrer sur lanecdote et le gadget. Et cest aussi pour cela que jai pest au salon de la photo sur les expos dites des amateurs clbres. Bien sr, je suis ravi de croiser limmense Charles Aznavour dans les couloirs du salon mais je me moque un peu des images banales et bancales dautres personnalits gars en ce lieu. Car au final, que se passe t il ? Encore une fois, les vrais photographes passent au second plan au profit de people qui font des images le dimanche. Au Salon du livre, on clbre des crivains, pas des clbres amateurs qui crivent des pomes le dimanche dans leur maison de campagne. Et un salon musical, on ne smerveille pas sur les vocalises dune star du basket dans sa salle de bain ! On pourrait multiplier les exemples car le fait est l : pour le grand public, la photographie conserve un statut artistique mineur. Et ce nest pas la prsence de deux photographes dans une bien acadmique acadmie des Beaux Arts qui va y changer grand chose. En politique, Franoise Giroud disait que les femmes seront les gales des hommes quand des femmes incomptentes seront nommes des postes de responsabilit. Je dirai la mme chose pour les photographes: ils seront considrs comme des artistes part entire, quand ils seront invits donner leur avis, aussi, sur des sujets o ils sont parfaitement incomptents !

Jean Christophe BECHET.

Avec laimable autorisation de Jean Christophe BECHET, rdacteur en chef adjoint du magazine REPONSES PHOTO.
Cet article a t publi dans ce magazine numro 189 dat dcembre 2007.

 

 

  2581
  2.80 (5 Votes:)
  0.9 KB



Auteur: Commentaires:
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.

Poster un commentaire
Nom:
Titre:
Commentaires:
 
Code de Scurit:

Entrer le code
 


Image prcdente:
Photographier aprs la guerre  
 

 

 
 
c_r
c_bl c_b c_br

RSS Feed: Salon de la photo (Commentaires)

accueil \ le club \ bip \ livre d'Or \ liens \ ancien site