c_tl c_t c_tr
c_l
c_r
c_l
    Accueil/Bip/Bip n102/Sarcelles c'tait la vie moderne  
  Sarcelles c'tait la vie moderne
 
 
 
 
 
 

            

Sarcelles c'tait la vie moderne
   

J'ai connu Sarcelles dans les annes soixante entre 1964 et 1968, au moment o le vieux bourg de Sarcelles s'agrandissait de ses HLM et de ce qu' l'poque on appelait ses tours.
C'taient les premires bien avant La Dfense.
Les rues n'taient pas encore bien traces et les jours de pluie on pataugeait dans la gadoue.
Les cousins que j'allais voir Sarcelles taient un couple de salaris modestes avec deux jeunes enfants et taient contents de leur logement qu'ils trouvaient clair, agrable et confortable.
Seul inconvnient le chauffage au sol.
Pour moi, sortie rcemment de ma campagne pyrnenne, je trouvais a moderne et a m'en jetait!
Je ne percevais aucun problme de scurit.
Je voyais Sarcelles comme une ville populaire, avec des marchs trs vivants.
C'est vrai que j'y allais comme en touriste, invite pour un week end ou pour garder les enfants.
Les enfants ont grandi, les coles maternelles et primaires taient de bonne qualit, la vie s'y droulait comme ailleurs.
Quand j'y suis revenue il y a un an pour un pique-nique au bord du lac, j'ai reconnu la gare qui n'a pas chang, les premiers HLM toujours l, abms par le temps, des jeunes et surtout, lment nouveau dans le dcor, une prsence policire pesante.
Ce qui m'a choqu c'est quel point le train venant de la Gare du Nord tait mal entretenu, pas besoin de faire du mauvais esprit pour comparer avec les trains en direction de St Germain en Laye bien mieux pourvus.
Dans les hautes sphres, des crnes d'oeuf ont dcid que Sarcelles c'tait comme ils disent dans leur langue de bois uneville mtisse, traduire ville de pauvres, franais et gens de tous pays et donc inutile de se mettre en frais.
Heureusement que les associations de la ville, les lus, s'opposent avec tnacit cette fatalit et qu'ils font vivre Sarcelles.
Il faudrait un analyse sociologique fine pour comprendre pourquoi Sarcelles est devenue un des symboles du mal vivre dans les HLM de la rgion parisienne.

Pour ma part je ne pense pas que l'on puisse parler de cits ni de ghetto.

Bizarrement j'ai le souvenir d'avoir mieux peru les saisons Sarcelles que dans Paris, il y restait, et il y reste encore un ct campagne, des espaces verts, on voit encore que ses btiments ont pouss sur les champs.
La Bourse s'croule, tout fout le camp, mais Sarcelles vit et avec les Belles Images et d'autres associations, avec sa population qui bouge, qui volue, qui apporte le monde entier quinze minutes de la Gare du Nord, Sarcelles est une ville de notre temps.

Gigi, une touriste Sarcelles

 

 

  1990
  0.00 (0 Votes:)
  24.1 KB


EXIF Info
Date: 25.03.2009 10:35:06

Auteur: Commentaires:
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.

Poster un commentaire
Nom:
Titre:
Commentaires:
 
Code de Scurit:

Entrer le code
 


Image prcdente:
Pour un accs de tous et par tous la culture  
 Image suivante:
Sarcelles rve dans 20 ans

 

 
 
c_r
c_bl c_b c_br

RSS Feed: Sarcelles c'tait la vie moderne (Commentaires)

accueil \ le club \ bip \ livre d'Or \ liens \ ancien site