c_tl c_t c_tr
c_l
c_r
c_l
    Accueil/Bip/Bip n107/Sarcelles1962  
  Sarcelles1962
 
 
 
 
 
 

            

Sarcelles1962
   

Avant, ctait la rue Saint-Ambroise.
Un studio trs sombre dans un vieil immeuble du onzime arrondissement de Paris.


Avant, ctait les chiottes la turque sur le palier, avec la porte de lappartement dont je ne devais pas oublier de prendre la clef pour ne pas me retrouver enferm, en pyjama, dans lescalier.


Avant, ctait se laver dans un tube dans lespace minuscule de la cuisine, se frotter avec un gant puis se rincer avec une casserole deau sur la tte.
Avant, ctait cette cour intrieure lpreuse que je regardais en rvassant au lieu de faire mes devoirs.
Avant, ctait triste, ctait sombre, ctait pauvre.

Aprs, ctait gai, lumineux et propre. La premire salle de bain dans lappartement ! Une baignoire sabot, les WC, la lumire qui entrait partout.

Nous passions dun deux-pices cuisine minuscule un vrai appartement avec trois chambres et salle de sjour.
Une chambre pour ma mre, une pour moi tout seul et une pour la Mamichka, mon arrire grand-mre.


Un balcon sur de grands espaces lumineux, une cuisine o lon pouvait manger, des placards partout Il y avait mme dans cet appartement un schoir, pour faire scher le linge, une sorte de balcon ferm, o lon entreposait les lgumes et tout ce qui ne rentrait pas ailleurs.


Avant, ctait encore une sorte daprs guerre, avec des vlos et des hommes en canadiennes marron gros boutons.
Avant, ctait la peur de la guerre en Algrie pour toute la famille reste l-bas, la peur des attentats aveugles. La guerre, lOAS et le putsch des gnraux.
Avant, cest Michel Debr appelant les Parisiens se rendre sur les aroports pied ou en voiture, ds que les sirnes retentiront, pour convaincre les soldats engags tromps de leur lourde erreur et repousser les putschistes.

Aprs, cest la Mamichka la maison, mon arrire grand mre, qui avait vcu toute sa vie Alger, tout juste dbarque de lavion laroport dOrly. Ctait la paix. Cest lamour entre ces deux femmes, ma mre et sa grand-mre, qui depuis des annes scrivaient dans langoisse et la peur.


En 1962 cest tout un quartier de Sarcelles envahi par les rapatris. Il y avait un caf en plein milieu qui sappelait lOASis et tout le monde savait pourquoi !

Dehors sur le parking qui sparait lalle Watteau de lalle Fragonard, les arbres qui venaient juste dtres plants, taient tout petits et ne faisaient pas dombre. On y voyait parfois de drles de gens montrant des ours et des singes.

La ville tait dj trs grande. Elle avait bien dpass les possibilits de la gare SNCF qui ntait quune halte sans btiment, surmonte dun pont, celui de Garges-les-Gonesse. Pourtant tous les matins et tous les soirs des milliers de Sarcellois montaient et descendaient le sinistre escalier de bois.
Les journalistes parisiens, bien logs dans les grands appartements du septime arrondissement de la capitale dcrivaient avec mpris la Sarcellite comme une maladie honteuse. Pourtant cette ville brassait des gens de toutes origines et de tous les milieux sociaux, des provinciaux venus travailler la capitale, des Parisiens chasss par les oprations immobilires et la hausse des loyers, des pieds noirs, des Juifs spharades et les premiers immigrs maghrbins et africains.

La Maison de la Jeunesse et de la Culture et la bibliothque de Sarcelles ouvraient pour une grande partie des jeunes un accs la culture que Paris leur aurait refus.
Le monde changeait en 1962 et Sarcelles en tait la vitrine.
Et puis lanne 1962 sest termine dans un grand hiver trs froid. La chaufferie est tombe en panne. La Mamichka, dj trs ge, ne sortait plus de lappartement. Elle est tombe malade et elle est morte en janvier 1963.

Depuis, cette ville est devenue autre chose et comme beaucoup dautres grands ensembles elle est synonyme de banlieue dangereuse.
Elle nen restera pas moins pour ceux qui ont vcu cette anne 1962 comme une premire marche vers le confort, la luminosit et la modernit.

Marc BERNARD, 23 mars 2010

Les photos ont t prises par la mre de l'auteur, Madeleine SAFRA

 

 

  13463
  0.00 (0 Votes:)
  24.1 KB


EXIF Info
Date: 25.03.2009 10:35:06


Auteur: Commentaires:
Il n'y a pas de commentaire pour cette image.

Poster un commentaire
Nom:
Titre:
Commentaires:
 
Code de Scurit:

Entrer le code
 


Image prcdente:
SARCELLES EN PHOTOS.  
 Image suivante:
UNE ADMIRATRICE DE BELLES IMAGES

 

 
 
c_r
c_bl c_b c_br

RSS Feed: Sarcelles1962 (Commentaires)

accueil \ le club \ bip \ livre d'Or \ liens \ ancien site